MAISON DE LA FAMILLE D.V.S.

SERVICE DE SUPERVISION

DES DROITS D'ACCÈS

 

VISITES SUPERVISÉES

 

Dans de nombreux cas, lorsqu'un droit d'accès est interrompu et que les enfants perdent contact avec un de leurs parents ou même les deux, cela peut représenter pour l'enfant un facteur de risque important sur le plan de son développement.

Dans ces circonstances, la Cour supérieure, la Chambre de la famille et la Cour du Québec, la Chambre de la jeunesse, nous réfèrent des enfants avec leurs parents afin de permettre le maintien du lien parental par le biais d'un droit d'accès supervisé. C'est dans cette optique que s'est développée le 4 août 1988, la Maison de la famille D.V.S.

Le droit d'accès est considéré comme une responsabilité parentale servant l'intérêt de l'enfant. Ainsi, notre programme de supervision de la Maison de la famille D.V.S. appuie les parents référés chez nous à respecter la mise en application des ordonnances attributives au droit d'accès supervisé.

La Maison de la famille D.V.S. est mandatée afin d'offrir des conditions adéquates et transitoires à ces familles en difficulté. La loi reconnaît le droit de l'enfant d'entretenir régulièrement des relations personnelles et des contacts directs avec ses deux parents. Les visites et les échanges de garde supervisés deviennent une fenêtre d'observation et d'interaction pour recueillir un matériel clinique pertinent lié à la capacité parentale ou au cheminement des parents en fonction de la situation de leur enfant.

Les juges, les avocats, les travailleurs sociaux expriment un consensus quant à la pertinence de préserver les liens parent/enfant, et ce, dans l'intérêt de celui-ci. Ils constatent en notre organisation, un service de premier plan qui correspond à un besoin des plus actuels pour assurer la sauvegarde du lien et la protection de l'enfant. Nous offrons une supervision toujours adéquate avec des intervenants compétents.

Dans un contexte où la famille est au coeur des grandes priorités du gouvernement et pour répondre à un besoin du milieu, nous contribuons à la diminution des facteurs de risque qui portent préjudice aux enfants et qui sont étroitement liés au divorce, aux conflits parentaux, etc. Il s'agit certainement d'une occasion pour améliorer la dynamique familiale et les liens familiaux formant ainsi une base solide pour les jeunes qui sont une de nos plus grandes richesses sociales.

OBJECTIFS

  • Offrir un lieu physique neutre, sécuritaire et éducatif;

  • Faciliter l'exercice du droit d'accès suite à un divorce, une séparation, un placement d'enfants dans une famille d'accueil ou pour toutes autres raisons majeures;

  • Prévenir la négligence, l'abus et la violence familiale et conjugale;

  • Valoriser, stimuler et soutenir les parents dans l'accomplissement de leur rôle respectif et devenir témoin de leur cheminement;

  • Reconnaître et améliorer les capacités parentales du parent référé;

  • Accorder une attention particulière aux besoins exprimés par l'enfant;

  • Offrir une assistance au développement de la relation enfant/parent;

  • Offrir un lieu où les parents sont susceptibles de trouver écoute, compréhension, sécurité et confidentialité.

 
 

Google Map